Prix jeunesse des libraires du Québec 2018: liste préliminaire

C’est avec grand plaisir que j’ai retrouvé plusieurs coups de cœur personnels sur la liste préliminaire du Prix jeunesse des libraires du Québec.

Certains se trouvent déjà dans vos bibliothèques:

Nombre d’entre eux seront commandés cet automne. C’est fort possiblement le cas de:

  • Gilles (une exploitation des concepts de situation dans l’espace à la Toto veut la pomme, combinée à une touche d’anticipation et un clin d’oeil à une fable célèbre)
  • Je suis là, je suis là (album intergénérationnel touchant de la fantastique collection Motif(s))
  • Les mûres (une nostalgie de vacances magnifiquement illustrée)
  • L’oiseau de Colette (une belle porte d’entrée vers le mensonge, à lire en même temps que La vérité selon Arthur)
  • Les vieux livres sont dangereux (un roman d’horreur, de la nouvelle et déjà appréciée Collection noire à La Courte Échelle)
  • Olga et le machin qui pue (méthode scientifique revue sous l’humour absurde d’Élise Gravel)
  • Mammouth Rock (Un exposé oral plein de digressions qui fait penser à Même pas vrai dans une présentation à la Voleur de sandwichs)
  • Pax et le petit soldat (une touchante histoire d’amitié entre un renard et un petit garçon qui n’est pas sans rappeler Cheval de guerre)
  • Robot sauvage (l’auteur illustrateur Peter Brown signe ici son premier roman, l’originale histoire de la survie d’un robot dans la nature)