Entête - École secondaire Services Éducatifs

Normes et modalités et règles de cheminement

Depuis 1997, la Loi sur l’instruction publique prévoit que le directeur de l’école approuve, sur proposition des enseignants (article 96.15), les normes et modalités d’évaluation des apprentissages de l’élève ainsi que les règles de cheminement scolaire.

Les référentiels ci-dessous sont des outils de référence pour soutenir la démarche de chacun des milieux. Ils sont le fruit des travaux de comités de travail des Services éducatifs (primaire et secondaire) composés d’enseignants, de membres de direction, de conseillers pédagogiques et de la direction adjointe des Services éducatifs.

Référentiels sur les encadrements locaux en évaluation des apprentissages:
Normes et modalités et Règles de cheminement scolaire
Primaire
Secondaire

La démarche d’élaboration des Normes et modalités d’évaluation, bien qu’exigeante, s’inscrit dans un esprit de réussite éducative pour tous. Elle représente une opportunité de réfléchir à des pratiques évaluatives concertées pour répondre aux besoins et caractéristiques d’apprentissage de tous les élèves.

L’école établit les modalités de classement des élèves entre les années du primaire, du primaire vers les classes spécialisées du 1er cycle du secondaire ainsi que les règles de cheminement scolaire entre les années du 1er cycle du secondaire. Les modalités de classement retenues sont le reflet d’une réflexion ayant menée à des organisations pédagogiques diversifiées pour répondre aux besoins et caractéristiques d’apprentissage de tous les élèves.

La commission scolaire établit les dispositions qui régissent le passage du primaire vers le secondaire et le passage du 1er au 2e cycle du secondaire par la Directive sur les encadrements locaux en évaluation des apprentissages.

Le ministère établit les règles de cheminement scolaire au 2e cycle du secondaire.

La vision du cheminement scolaire des élèves repose sur la continuité de ses apprentissages et s’inscrit dans une perspective de responsabilité partagée entre les divers intervenants.

Pour l’élève handicapé ou en difficulté d’adaptation ou d’apprentissage, c’est dans le cadre de la démarche du plan d’intervention, sous la responsabilité de la directrice ou du directeur de l’école, que doivent se prendre les décisions relatives au cheminement scolaire de l’élève (passage et classement). Cette démarche, qui prend en considération l’évaluation des besoins et des capacités de l’élève, permet d’avoir une vue d’ensemble de la situation et de prendre les meilleures décisions dans son intérêt.

normes et madolités